Rechercher dans ce blog

vendredi 21 septembre 2018

ENTRE LA MORT ET LA VIE

En  2016  le système politique occidental s'est  écroulé:  le Royaume-Uni vote Brexit; Les Etats-Unis élisent Donald Trump qui n'était pas le candidat officiel du Parti Républicain et en France Emmanuel Macron, ministre du Président Hollande, démissionne et crée un parti nouveau autour de lui.Dans plusieurs pays européens des partis populistes d'extrême droite, avant tout xénophobes, remportent de grands succès. En France même le Front National semble à beaucoup pouvoir remporter l'élection présidentielle de 2017.Aujourd'hui 21 Octobre 2018 laaa droite et la gauche anciennes restent dans la poussière. Ce qui ne surprend pas pour la gauche qui s'était divisée mais est
 presque aussi vrai pour Les Républicains  qui ont élu à leur tête Laurent Wauquiez, mal accepté par ses troupes.M Le Pen d'un côté, J.L. Mélenchon de l'autre restent en tête des opposants.
 Pendant l'automne et l'hiver qui suivent le nouveau Président remporte une série de victoires sur ses adversaires politiques et syndicaux.Rien ne semble pouvoir l'empêcher d'arriver en position favorable à l'élection présidentielle de 2O22.
Six mois plus tard la situation est différente.Non pas que ses adversaires à droite et à gauche se soient unis mais parce que le Président et son parti ont perdu une large partie de leur soutien dans l'opinion.E. Macron est sorti vainqueur des ruines de l'ancien système et pour l'instant nous ne voyons pas un nouveau Mitterrand ou un nouveau Sarkozy se dresser en face de lui, même si certains sont tentés de rejouer une fois encore la famille Le Pen ou si certains à gauche rêvent d'une transformation de Mélanchon en Mitterrand Bis. Mais la crise de la majorité présidentielle est d'une autre nature. Il s'agit  clairement de l'absence de décisions et de choix du gouvernement, comme si celui-ci n'arrivait pas à choisir entre la droite et la gauche.Ses réussites stratégiques ne remplacent une absence de politiques. Il n'est pas question, au moins je l'espère, de revenir à la vieille droite ou à la vieille gauche; surtout il ne devrait pas être question de jouer une nouvelle carte de la famille Le Pen!   C'est vers l'avenir et non vers le passé qu'il faut regarder.
   Un avenir qui est déjà le présent quand il s'agit des migrants et de ce qu'on appelle leur accueil, même quand il s'agit d'un rejet. Je m'en tiens aujourd'hui à cet exemple parce qu'il est le plus important, comme chacun le sent. Sous la direction du Ministre de l'Intérieur Collomb, la France a continué ou renforcé sa politique franchement répressive, à Calais, à Paris, à la frontière italienne Mais les italiens ont bouleversée la situation en mettant au pouvoir une Lega qui, comme me l'a dit un ami italien, ont remplacé le langage de l'extrême droite par celui du fascisme. Aussitôt, et remarquablement, Emmanuel Macron a changé de discours et avec raison le journal Le Monde a fait de lui le chef du camp des européens libéraux, en même temps que les européens eux mêmes condamnaient   la politique anti-démocratique de Viktor Orban.
 Le problème est si important pour notre avenir à tous que je vois dans la prise de position du Président Macron un premier signe- mais de quelle importance!-  de ses projets d'avenir. C'est dans le camp de la démocratie et des DROITS DE
 L'HOMME QUE LA FRANCE DOIT AVANCER,et d'un pas ferme et rapide. J'attends avec confiance d'autres signes qui confirment mon jugement d'aujourd'hui.

                                                                      Alain Touraine

3 commentaires:

  1. Hi thanks for sharing nice information. if you are lookingpersonal trainervisit my site.

    RépondreSupprimer
  2. Love is an expression that needs amd-ryzen-5-3400g-processor the courage to be expressed but with Whatsapp, it is now very easy. Nowadays people love to propose their loved ones on social media like Whatsapp and Facebook. You can do this with

    RépondreSupprimer