Rechercher dans ce blog

jeudi 2 mars 2017

LA PAILLE ET LA POUTRE

       

       La droite a choisi massivement François Fillon comme son candidat à l'élection présidentielle. On ne peut pas imaginer qu'elle ait fait ce choix dans l'ignorance de la conduite de son candidat , en particulier des risques de poursuites judiciaires qui pesaient sur lui. La même observation vaut pour tous les candidats, en particulier pour Marine Le Pen.Les candidats eux-mêmes ont pris leurs responsabilité en se présentant. Ils doivent assumer les conséquences de leur décision. Dans le cas de François Fillon  son retrait à moins de deux mois de l'élection crée un risque réel de victoire de Marine Le Pen, qui jusqu'ici semblait limité par la peur de beaucoup d'électeurs de mettre le sort de la France dans les mains d'un parti autoritaire, au moins aussi dangereux que l'est Donald Trump aux Etats Unis.  François Fillon doit assumer le risque d'une cuisante défaite dont il pouvait prévoir qu'elle  ruinerait sa carrière politique, pourtant si habilement menée.  Se retirer aujourd'hui est ouvrir ou risquer fortement d'ouvrir la porte de l'Elysée à Marine Le Pen. Le plus important pour les défenseurs de la liberté est d'empêcher une telle catastrophe. Les électeurs de gauche doivent faire dès maintenant ce qu'ils ont fait au second tour en 2002., c'est à dire bloquer le Front National, ce qui aujourd'hui veut dire voter Macron. Il est regrettable de devoir agir ainsi mais  empêcher la victoire du Front est une priorité absolue, qui permettra à la France d'entrer dans la transition nécessaire  pour reconstruire ensuite tout son système politique, à droite aussi ben qu'à gauche . Offir la France au Front National n'est pas une transition, c'est lancer le camion dans le vide. Attention Danger;

3 commentaires:

  1. Comment Macron ???
    Macron est une marionnette des pouvoirs de l'argent, comme l'a été François Hollande, comment ne le voyez-vous pas Monsieur Touraine ?? C'est vrai quand on voit les actions politiques désastreuses de votre fille Marisol et les agissements divers de votre famille , cela ne m'étonne pas .Quel manque de jugement...
    Alain Fauqué .

    RépondreSupprimer
  2. Voilà Macron que vous voulez nous vendre .... Il ne sera pas au 2eme tour de toute façon heureusement pour nous , c'est un illuminé au sens littéral qui crie aux foules : "JE VOUS AIME FA-ROU-CHE-MENT MES AMIS ". L'avez-vous entendu Monsieur Touraine ??? Macron est une chandelle qui va s'éteindre d'un souffle.... vous verrez , il n'y a que des "mots" dans son programme que je viens de lire , juste des mots , et aucune idée pour la France .
    " Scandale d’état sur la vente de ce fleuron industriel français, E. Macron aurait participé directement à la mort d’Alstom, Patrick Kron PDG du groupe Alstom n’aurait pas averti le gouvernement de la vente à Général électrique, A.Montebourg sort alors une carte de sa manche, un décret négocié avec le gouvernement et Alstom pour bloquer la vente … Hélas A. Montebourg n’est pas le seul dans ce dossier, le secrétaire général adjoint de l’Élisée E. Macron se déclare favorable à un rachat par Général Electric, le 5 novembre 2014, une fois ministre de l’économie à la place de Montebourg, E. Macron autorise la vente aux américains …""

    RépondreSupprimer