Rechercher dans ce blog

samedi 21 janvier 2017

Une primaire autodestructrice

     

        Dans mon livre récent qui analyse la situation politique française (Le nouveau siècle politique)  j'ai défini l'élection actuelle comme la démonstration de l'impasse où se trouve un système politique qui appartient à un type de société dont nous sortons à toute vitesse.Cette élection ne peut que choisir un Président de transition et le vrai choix d'un avenir ne sera possible que quand de nouveaux partis se seront créés et se seront définis. Les électeurs ont très bien compris cette situation et cherchent un centriste ou un homme de droite modérée.Malheureusement Juppé a été trahi par son âge et Fillon est beaucoup plus réac. qu'on ne le pensait; on va donc le comparer à Macron. On aurait pu penser que Valls était un type particulier de centriste mais hier encore il était Premier Ministre Socialiste, ce qui l'affaiblit beaucoup. Mais il en va de même pour les autres candidats dont la plupart ont ou ont eu    une carte et une carrière de socialiste.Tous sont condamnés par leur présence à être classés dans la catégorie des has been.Le seul qui ait apporté une idée nouvelle est Benoît Hamon; malheureusement pour moi je suis complètement opposé à cette idée car c'est comme travailleurs que les salariés ont conquis des droits.Jajoute que laSamediS France doit se réindustrialiser car le commerce mondial est fait à 80% de produits industriels. Contentons nous pour le moment d'éviter le pire et dépêchons nous de faire des propositions pour l'avenir et non plus pour le passé


Samedi 21 Janvier

2 commentaires:

  1. Avez-vous pris connaissance de l'article de J. Attali sur le revenu universel. C'est ici :
    http://www.attali.com/actualite/blog/macro-economie/que-penser-de-lallocation-universelle

    C'est quand même pas la fin du monde que vous prévoyez.

    RépondreSupprimer